Love letters to the dead

love_letters_to_the_dead_poster

Titre : Love letters to the dead

Auteur : Ava Dellaira

Editions : Michel Lafon

ISBN : 9782749922140

 

 

 

Quatrième de couverture :

Tout a commencé par une lettre. Une simple rédaction demandée par un prof : écrire à un disparu. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande sœur May l’adorait. Et qu’il est mort jeune, comme May. Si elle ne rend jamais son devoir, très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres à Amy Winehouse, Heath Ledger… À ces confidents inattendus, elle raconte sa première année de lycée, sa famille décomposée, ses nouveaux amis, son premier amour. Mais avant d’écrire à la seule disparue qui lui tient vraiment à cœur, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s’est vraiment passé la nuit où May est décédée.

Mon avis :

Je ne vais pas passer par quatre chemins… Love letters to the dead est MON PLUS GROS COUP DE CŒUR DE L’ANNÉE 2016 !

Cette lecture a complètement chamboulé la fin de mon année. C’était un livre tellement plaisant à lire mais en même temps bouleversant. C’est un contemporain Young Adult qui envoie du lourd ! L’auteur a ficelé son idée à la perfection pour rendre son histoire addictive et ça a fonctionné sur moi. Cet ouvrage peut être considéré comme une quête de l’identité chez une adolescente qui a été marquée par un événement tragique, mais j’avais moi-même l’impression de chercher qui j’étais vraiment tout au long de ma lecture. C’était tellement agréable de pouvoir avoir une connexion si forte avec le personnage principal ! C’était tout simplement admirable.

Durant tout le livre, Laurel cherche la vérité à propos de la disparition de sa sœur et ce livre devient une sorte d’enquête pour reconstituer cette nuit-là, synonyme de drame. Et je dois dire que, jouer l’enquêtrice ça m’a bien plu ! Certes, je ne m’entendais pas à cela (je serai une piètre enquêtrice, autant changer de voie tout de suite) et c’est dans cette surprise que je me suis retrouvée. Le dénouement est si bien amené : on ne s’y attend pas et pourtant c’est d’une logique folle et on veut que ça soit ça et rien d’autre. Sincèrement, l’auteur a joué grand avec ce roman et c’est carton plein.

Du côté des personnages, je trouve que l’auteur a bien su structurer différemment ses personnes si bien qu’il est facile de s’identifier à l’un d’entre eux, et ainsi vivre davantage l’histoire. Laurel, peut avoir un côté agaçant, mais elle est touchante à souhait et en même temps d’une force remarquable, et même si j’ai eu envie de me tirer les cheveux à plusieurs reprises, je l’ai adorée. Mais celui que j’ai le plus aimé, c’est bien évidemment Sky ! Sky c’est le personnage de livre que j’aime typiquement. Certes il est beau, certes il est mystérieux et certes il est à l’écoute, mais ce que j’ai préféré chez lui, ce sont ces mauvais choix car ça fait de lui quelqu’un de plus humain et qu’est-ce que ça fait du bien de voir un personnage masculin qui ne vend pas seulement du rêve (bien qu’il en vende beaucoup).

La plume de l’auteur est d’une délicatesse folle. Si vous êtes à la recherche des émotions, sautez tout de suite sur ce livre, il saura combler vos exigences. Le style est beau, poétique mais tellement naturel au final. C’est le genre de plume qui me fait rêver et qui m’emporte dans une autre galaxie : la galaxie littéraire (ma préférée).

Ce livre est beau, fort, très bien écrit, avec une couverture sublime, des personnages géniaux… Un défaut ? Aucun.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s