Le garçon au sommet de la montagne

HS GARON_SOMMET3.indd

Titre : Le garçon au sommet de la montagne

Auteur : John Boyne

Editions : Gallimard Jeunesse

ISBN : 9782070669967

 

 

 

 

.

Quatrième de couverture :

A l’aube de la Seconde Guerre mondiale, Pierrot vit à Paris avec ses parents, ignorant tout des nazis. Devenu orphelin, il est envoyé chez sa tante, en Allemagne, dans une maison au sommet d’une montagne. Ce n’est pas une maison ordinaire. Le Berghof est la résidence d’Adolf Hitler. Pierrot va découvrir là un autre monde, fascinant et monstrueux.

Mon avis :

Le garçon au sommet de la montagne me faisait envie depuis un certain moment – il faut avouer que sa magnifique couverture m’a totalement influencé – et, pour mon anniversaire, je l’ai reçu et désormais il est dévoré.

Ce livre m’a fait passer par de multiples émotions. Tout d’abord, j’avais réellement pitié pour Pierrot et je ressentais beaucoup de compassion à son égard puis, en un chapitre, je l’ai haï au plus haut point ! Ce changement de jugement de ma part m’a d’abord déconcerté mais j’ai été, au final, agréablement surprise de mon ressenti. J’aime énormément la manière dont on appréhende la Seconde Guerre mondiale dans cet ouvrage. J’ai réussi à éprouver, à certains moments, de la sympathie pour Hitler et j’ai trouvé cela très ingénieux de la part de l’auteur d’oser nous faire aimer ce personnage.

Ce livre est fait en trois temps et je dois vous avouer que cette structure m’a conquise. Nous faisons d’abord face à Pierrot, un jeune français qui devient orphelin puis, au fil des chapitres et des parties, Pierrot devient Pieter. Tout au long de ce livre, on voit l’évolution d’un jeune garçon qui oublie ses origines et je vous assure que ce récit est poignant ! En plus de parler de la Seconde Guerre mondiale, cet ouvrage parle de valeurs et de la quête d’identité. A plusieurs reprises j’ai eu envie de pleurer ou même de crier. C’est pour vous dire à quel point ce livre m’a fait passer par tous mes états.

Concernant les personnages, John Boyne nous a construit un panel de personnages tous plus formidables les uns que les autres. Tantôt nous les aimons, tantôt nous les détestons et c’est de cette matière que l’auteur a été très fort. Parler de la montée d’Hitler sous le regard d’un jeune garçon qui l’admire, c’était un pari osé et totalement réussi ! Je dois avouer avoir eu un gros coup de cœur pour le personnage de Ernst, allez savoir pourquoi, je l’adore !

Pour le final, j’ai été tellement émue. Plus j’arrivais à la fin du livre, plus j’étais perdue concernant l’épilogue ne sachant absolument pas comment cela allait se finir. Eh bien, je peux vous assurer que ce livre finit en apothéose, pour ma part.

A propos de la plume de l’auteur, je ne peux que vous dire que je la trouve grandiose. Le garçon au sommet de la montagne est catégorisé comme étant un livre jeunesse mais je peux vous assurer qu’il est abordable pour les adultes tellement l’écriture est magnifique !

Avec un coup de cœur comme celui-ci, vous pouvez être sûrs que je lirai Le garçon en pyjama rayé !