LoveStar

51cxNF+tQxL._AC_UL320_SR198,320_

Titre : LoveStar

Auteur : Andri Snaer Magnason

Éditions : J’ai lu

ISBN : 9782290142998

 

 

 

Quatrième de couverture :

LoveStar, industriel génial et visionnaire, a bâti sa fortune sur un système de communication inspiré des oiseaux migrateurs, libérant pour toujours l’humanité du carcan de l’électronique. Et ce n’était que le premier jalon de son empire. Entre autres inventions révolutionnaires, ReGret vous permet de rembobiner vos enfants, inLove calcule votre âme soeur sans erreur possible, et avec LoveMort vous pouvez offrir à vos concitoyens le spectacle grandiose de votre corps changé en étoile filante. Indriði et Sigrfður filaient le parfait amour, jusqu’au jour où Sigrfður reçoit sa lettre d’inLovE : ça y est, le système a trouvé son seul et unique… mais ce n’est pas Indriði !

 

Mon avis :

Le livre le plus loufoque que je n’ai jamais lu !

Il existe une multitude de livres originaux où l’histoire est du jamais vu, où le décor est créé de toute pièce par l’auteur. Mais, des livres comme LoveStar, il en existe aucun autre. Il est vrai que j’adore pouvoir visualiser un livre quand je le lis, et c’est bien le point négatif du roman : je n’ai pas réussi à cause de l’inédit de la situation. Pourtant, hormis ce défaut, cette histoire a de réelles qualités et j’ai adoré ma lecture, mais si j’avais pu visualiser ce que je lisais, cet ouvrage aurait été un coup de cœur. Parce que, effectivement, l’histoire a des points forts indéniables : l’originalité, la réflexion sur le monde que nous impose cette lecture, la critique du superficiel et de l’aspect matériel de la vie, la mort… car, je peux vous dire que ce livre est totalement aberrant, voire absurde, concernant ces thématiques, mais l’auteur a eu un éclair de génie avec ses idées loufoques ! Qui irait créer un monde où les cadavres sont envoyés dans le ciel et éclatent dans un feu d’artifices magique en guise d’enterrement ? Un seul homme : Andri Snaer Magnason. Et rien que pour son imagination débordante qui se reflète dans ce livre, je vous le conseille fortement !

Et puis, au centre de cette histoire, plutôt rocambolesque, il faut le dire, il y a un couple, un couple si amoureux et un peu niais dans leur quotidien pépère, mais ils sont tellement adorables. Je les ai adoré dans leur bonheur et leurs peines, ça devenait un déchirement de suivre leur relation et pourtant, j’avais besoin de connaître le fin mot de l’histoire, qui est… loufoque comme le reste. Je ne vais rien vous cacher, je ne pense pas avoir compris tous les passages de ce livre mais, je pense que j’apprécie d’autant plus ma lecture avec ce sentiment de doute et d’incompréhension. Malgré cela, je peux vous dire que j’ai été satisfaite de la fin. Je ne m’y attendais pas et les questions qui sont indirectement posées au lecteur sont très intéressantes : « quelle est la suite ? » Une question qui doit sûrement se poser dans l’esprit de nous tous.

Bien que je n’aie pas réussi à visualiser ce livre dans ma tête, il n’en reste pas moins que la plume de l’auteur est magnifique. Très descriptive, comme je les aime, elle met en avant tous les décors et tous les sentiments et j’ai besoin de ça pour apprécier une lecture.

Le livre idéal pour ceux qui veulent sortir de leur zone de confort livresque et tenter une nouvelle aventure prenante et enrichissante !

L’instant d’après

41aeffbnljl-_sx307_bo1204203200_

Titre : L’instant d’après

Auteur : Sarah Rayner

Editions : J’ai lu

ISBN : 9782290079867

 

 

 

Quatrième de couverture :

7h44 : départ du train de Brighton pour Londres.

Une femme passe son temps à observer les personnes qui l’entourent. En face d’elle, une jeune fille se maquille. De l’autre côté du couloir, un mari caresse la main de son épouse. Plus loin, une autre passagère feuillette un magazine.

Soudain, dans le wagon, tout bascule : un homme s’effondre, le train s’arrête, une ambulance arrive.

Ce matin-là, trois existences seront bouleversées et liées pour toujours.

Mon avis :

Ce livre est l’un des livres les plus émouvants qu’il m’ait été donné de lire.

Ce qui m’a fait fondre dans cette histoire, c’est la manière dont elle est traitée. Cela raconte, à partir du destin tragique d’un homme qui décède dans le train, l’histoire de son épouse, Karen, de la meilleure amie du couple, Anna, ainsi que d’une parfaite inconnue qui était là au moment des faits, Lou. A travers ce roman, on découvre le deuil sous trois points de vue différents, et malgré le sujet, cela ne nous mine pas le moral. Au contraire ! Ce livre est un appel à l’espoir. L’espoir d’avancer, l’espoir de continuer à vivre malgré les événements. L’auteur a réussi avec brio sa mission d’émouvoir sans démoraliser et ce fut un pur bonheur, pour moi, de lire ce livre.

Le plus beau je pense, dans ce livre, c’est la bienveillance qu’ont les personnages, les uns envers les autres. Karen doit préserver ses deux jeunes enfants face à la mort de leur père, et je peux vous dire que certaines scènes vous prennent aux tripes quand les enfants réclament leur papa qui ne reviendra pas. Anna essaie au mieux d’aider Karen dans l’organisation de l’enterrement et autres choses administratives auxquelles nous ne préférions pas penser. Et Lou, à sa manière, réconforte Anna quand cette dernière n’arrive plus à encaisser les informations. C’est une sublime histoire d’amitié, d’amour et de paix avec soi-même.

Les personnages sont tous attachants et certains arrivent à nous faire rire et c’est ce que nous avons aussi besoin dans une lecture aussi émouvante. Et le final pourrait en frustrer plus d’uns, mais moi, je l’ai trouvé parfait, au mot près. Ce livre n’avait pas besoin d’une chute mais d’une simple fin où nous savons que les personnages continueront de vivre au-delà des pages, et c’est ce que nous a offert Sarah Rayner avec ce merveilleux roman.

De plus, la plume de l’auteur est totalement exquise. Chaque émotion m’a été transmise et même si j’ai pleuré à de nombreuses reprises, je suis heureuse d’avoir pu découvrir cette histoire. Car quand je pleure pour un livre, c’est que les émotions sont là, et moi, en tant que lectrice, c’est ce qui m’importe le plus.

Et si vous êtes adeptes des plumes émouvantes qui vous envoûtent au point d’en finir totalement déboussolés, je vous recommande ce livre à 2 000%.

Enorme coup de cœur pour ce livre qui vous malmène le cœur mais qui vous fait, en même temps, un bien fou !